Chroniques

Les étoiles de Noss Head tome 1 – Sophie Jomain

 

Sophie Jomain – Editions J’ai Lu (2014) – 347 pages


À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subi un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importe les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme… l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.

Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.


Cette première chronique est écrite à quatre mains car nous avons lu la saga toutes les deux. Mais afin de ne spoiler personne, nous ne parlerons ici que du premier tome.

Notre avis

Nous avons été complètement embarquées dans cette histoire ! Au vu des commentaires que l’on avait pu voir, nous avions peur de retomber dans un univers à la Twilight mais ce ne fut pas le cas. Certes, les deux histoires sont orientées young-adult et s’apparentent à de la bit-lit mais la comparaison ne va pas plus loin.

Hannah est un personnage somme toute assez banal, une jeune fille venant passer les vacances chez sa grand-mère dans un village de l’Écosse profonde. Peu ravie d’être là, elle finit par rencontrer un étrange jeune homme du nom de Leith. Ce dernière quant à lui, est le parfait cliché du beau ténébreux qui tombe amoureux de la nouvelle arrivée et qui se conduit en garçon idéal. Mais quel plaisir… On comprend tout à fait que Hannah soit tombée sous son charme. Aucun faux pas avec ce personnage. Les mystères autour de ce personnage nous font rapidement comprendre que l’aspect fantastique du roman est lié à lui.

Néanmoins, s’il n’y avait qu’un seul point négatif à soulever, ce serait la crédulité facile d’Hannah. En effet, l’auteure insiste bien au début du roman sur le fait qu’Hannah est très sceptique face à l’existence de créatures surnaturelles, pourtant une fois face à l’indéniable, elle oublie vite ses convictions sans jamais plus les remettre en question. Nous avons trouvé ce revirement un peu rapide et facile.

Nous avons trouvé l’intrigue riche en actions et sans aucun temps mort. Le récit est très bien ficelé, on sait où l’auteure veut en venir et elle ne fait pas traîner les choses. C’est un point que l’on a beaucoup apprécié. Le dernier chapitre bien qu’étant essentiel à la compréhension de l’ensemble arrive au bon moment dans l’histoire et est de surcroît très bien narré.

Le cadre dans lequel évolue les protagonistes est décrit de façon à ce que l’on ait aucun problème à imaginer les paysages tellement Sophie Jomain n’est pas avare de détails. C’était très agréable de se promener au fil de l’histoire dans cette Écosse qu’elle a l’air de tant apprécier.

En conclusion, 

Nous sommes donc ressorties de cette lecture avec un très bon sentiment. La plume de Sophie Jomain est addictive. Les pages se tournent sans que l’on puisse s’arrêter. Le côté fantastique est bien intégré à la romance, on ne peut que se prendre au jeu. Ce roman est donc un petit coup de coeur, à la fois rafraichissant et dépaysant. Bien que l’on puisse se contenter de ce premier tome sans être frustré, nous nous sommes de nouveau laissées charmer par la suite.

 Notation : ★★★★✰

Retrouvez ce livre ici !

EnregistrerEnregistrer

2 thoughts on “Les étoiles de Noss Head tome 1 – Sophie Jomain”

  1. Coucou !

    Ce livre a un côté fantastique alors ? Avec des créatures irréelles ? C’est pour précision car dans le résumé l’auteur n’en parle pas du tout… Et comme je n’aime pas vraiment le fantastique je veux être sure avant de pourquoi pas me laisser dans cette lecture 🙂

    A bientôt !

    1. Hello ! C’est vrai que le résumé ne le laisse pas tellement présumer mais effectivement on est bien sur du fantastique, je ne dirais pas de quelles créatures il s’agit pour ne pas gâcher la surprise si certains veulent le lire. Et si tu n’aimes pas ce genre d’histoires, ce n’est peut-être pas pour toi..
      Mais on revient bientôt avec une autre chronique qui j’espère te conviendra mieux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *